Une lutte qui coûte chère et qui est perdue d’avance…

A l’instar de son concurrent Facebook, Twitter s’est lancé dans une campagne de lutte contre les faux comptes, diffuseurs de fake-news, ce qui a entraîné une forte chute du nombre d’utilisateurs de la plateforme.

Lire l’article