La Web Académie

Comprendre les réseaux sociaux

Comme nous l’avons déjà évoqué dans ces pages, l’internaute n’a que deux états lorsqu’il surfe sur le Web : soit il est en mode “recherche”, soit il est en mode “loisir”.

Dans la grande majorité des cas, les internautes qui naviguent sur les réseaux sociaux sont en mode “loisir”. Concrètement, cela signifie qu’ils ne cherchent pas à obtenir une réponse à une question, donc ils n’expriment aucune intention de recherche, mais qu’ils sont là pour interagir avec une communauté.

En interagissant, ils donnent beaucoup d’informations sur leur personnalité, sur qui ils sont, sur ce qu’ils veulent. Il ne reste plus qu’à récupérer ces données pour les exploiter commercialement.

Les réseaux sociaux : des sondes qui analysent le comportement

Les interactions effectuées par les internautes avec le système (visualisation, publication, likes, partages) sont autant d’indicateurs qui permettent aux algorithmes des plateformes de positionner chaque utilisateur dans une, ou plusieurs, catégorie(s) de profils.

Des audiences par similarité de comportements sont alors constituées. Ces audiences peuvent être croisées avec d’autres données démographiques et géographiques afin de resserrer encore plus le ciblage.

On peut alors parler d’hyper-segmentation.

L'hyper-segmentation est vendue aux annonceurs

Ces hyper-segments sont ensuite proposés aux annonceurs sous forme d’audiences cibles. Ainsi, les annonceurs qui utilisent ces plateformes sociales sont capables d’adresser des messages hyper-ciblés à des populations retreintes mais très pertinentes.

Bien entendu, la mise à disposition de ces audiences se fait contre rémunération dans le cadre de campagnes “Ads”.

Il s’agit là du business-model des plateformes sociales.

Les réseaux sociaux sont-ils tous identiques ?

Comme vous le savez, il existe différents réseaux sociaux. Dans leur fonctionnement, ils sont très proches. Ils mettent tous en oeuvre des algorithmes capables de constituer des audiences précises qui seront vendues aux annonceurs.

Dans leur forme et dans leur cibles, ils peuvent être très différents. Si TikTok s’adresse plutôt aux jeunes, voire très jeunes, sous forme de contenus vidéo, Twitter va plutôt s’adresser aux professionnels de la communication ou de l’information sous forme de courts textes, alors que LinkedIn, quant à lui, s’adresse exclusivement aux professionnels.

Comme vous le voyez, c’est leur format d’usage qui va prédéfinir leurs audiences.

Comment choisir le bon réseau social ?

Lors de la mise en place d’une stratégie social media, vous devez définir une stratégie de présence et vos principaux réseaux sociaux. Il y deux écoles : ceux qui choisissent à priori et ceux qui ne choisissent pas.

Choisir à priori

Dans ce cas, il faut se renseigner sur l’audience des plateformes sociales afin de sélectionner celle qui parait la mieux adaptée. Sur Google vous trouverez de nombreux sites qui vous proposent ce type de données > audiences réseaux sociaux.

Mais n’oublions pas que choisir c’est renoncer.

Ne pas choisir à priori

L’idéal, si le budget le permet, est de tout tester et de mesurer l’efficacité de chaque plateforme pour la campagne envisagée. Un budget d’évaluation sera défini afin d’envoyer 120 clics sur la landing page ciblée. Le taux de conversion et le retour sur investissement seront mesurés et permettront de faire le meilleur choix.

Comment bien utiliser les réseaux sociaux pour son entreprise ?

Il y existe plusieurs façons de bien utiliser les réseaux sociaux pour développer les affaires de son entreprise :

  1. Vous pouvez utiliser les campagnes publicitaires qui mettent en oeuvre l’hyper-segmentation en publiant des annonces.
  2. Vous pouvez essayer de faire croître, plus ou moins naturellement, votre réseau pour qu’il attire de lui-même des cibles pertinentes qui seront converties en clients le moment venu (cf Follow BackPODBots). Puis, vous y publierez des posts qui serviront d’annonces.
  3. Vous pouvez travailler avec des influenceurs qui possèdent une bonne présence sur les réseaux (beaucoup de followers).

Mais rien ne vous empêche d’intégrer les trois dans votre stratégie de marketing social !