La Web Académie

Qu’est-ce que le Follow Back ?

Le Follow Back est une pratique qui a vu le jour sur Twitter. C’est le fait de suivre le profil d’un Twittos qui a suivi votre compte. Ceci afin de le remercier, de lui renvoyer la politesse (principe de réciprocité).

Un principe de réciprocité

Lorsqu’une personne s’inscrit à un réseau social et y est active, elle le fait aussi pour recevoir la reconnaissance des autres membres. Cette reconnaissance se manifeste par les likes, les partages et surtout les follows (le fait de suivre le profil).

La satisfaction de recevoir un nouveau follower se concrétise souvent par le fait de suivre l’auteur du follow en retour : on suit en priorité ceux qui nous suivent. C’est le follow back.

Il est établi qu’entre 20 et 25% des profils suivis suivent en retour. Ainsi si vous suivez 100 comptes dans une journée, vous pourrez espérer entre 20 et 25 nouveaux followers dans les quelques jours qui suivent. Il s’agit principalement de petits comptes relativement actifs.

Le principe constaté est simple : plus vous avez d’abonnements et plus vous avez d’abonnés.

Une technique efficace

Beaucoup plus fiable et efficace que l’achat de followers (technique à bannir absolument), la pratique du Follow back est très utilisée, y compris par ceux qui la dénoncent.

Le mode de fonctionnement même des algorithmes des réseaux sociaux obligent quasiment à son utilisation. Les plus grands influenceurs l’ont évidemment mise en oeuvre à leurs débuts. C’est un moyen efficace pour gagner des abonnés plus rapidement qu’en laissant faire “la nature”.

Le Follow Back de masse

Si vous suivez des centaines de profils chaque jour, vous avez l’assurance d’obtenir plus de followers. C’est le mass-following. C’est efficace mais chronophage.

Bien entendu, très vite, des community managers ont compris le truc et on mis en place des méthodes de Follow back automatisées en faisant une pratique “grey-hat” destinée à faire monter le nombre de followers d’un compte social.

Cela se traduit par la mise en place de routines automatiques gérées par des bots qui suivent des centaines de profils chaque jours. Le nombre de followers augmentent donc drastiquement et de manière continue.

Bien que décriée par les puristes et interdite par les plateformes sociales, cette pratique est toujours efficace. A condition de prendre certaines précautions.

Cette pratique est-elle efficace sur tous les réseaux sociaux ?

Oui. Comme les algorithmes de chaque réseau social basent leur fonctionnement sur les engagements (likes, partages, follows), cette pratique du Follow Back fonctionne partout. 

On peut même étendre ce principe au “Like Back” et au “Share Back”.

 

LinkedIn et le Look Back

Pour LinkedIn, il existe une variante, le Look Back. Même si cela peut s’appliquer aux autres réseaux sociaux, c’est la plateforme B2B de Microsoft qui est en le meilleur exemple.

Il s’agit pour un membre de LinkedIn d’aller voir le profil de ceux qui ont visité son profil. Ainsi, en allant visiter des profils, vous obtenez la certitude qu’entre 30 et 40% des profils que vous avez visité visiteront le vôtre à leur tour. Charge à vous de choisir les bons profils à visiter et d’engager la conversation… 

Exemple de mise en oeuvre

Imaginons que je souhaite augmenter l’audience du compte Twitter d’ONI (@oni_sas). Je souhaite augmenter le nombre d’abonnés mais aussi constituer une audience qualifiée.

Comment faire avec le Follow Back ?

Simplement : je vais sélectionner les comptes Twitter de mes concurrents et je vais commencer à suivre en masse leurs propres followers… ainsi, j’ai construit un moyen simple d’attirer entre 20 et 25% des abonnés de mes concurrents. J’aurai également la certitude de qualifier mon audience car j’ai de fortes chances que les abonnés de mes concurrents soient intéressés par ce que je vais publier sur mon compte.

 

Retour haut de page