Blog du e-business
10 astuces pour écrire du contenu pertinent plus rapidement

10 astuces pour écrire du contenu pertinent plus rapidement

Une méthodologie bien pensée est importante pour créer rapidement un contenu de qualité. Voici 10 astuces, conseils et outils à utiliser pour faciliter le travail de rédaction.

Si vous développez souvent du contenu pour votre marque ou votre entreprise, un calendrier éditorial est indispensable. Surtout si vous souhaitez que votre contenu captent des prospects.

Bien que ce processus puisse prendre du temps, il existe des tactiques en matière de production de contenu et des outils que vous pouvez utiliser et qui vous aideront à rédiger un contenu de meilleure qualité, plus rapidement.

Voici les dix astuces que vous pouvez essayer dès maintenant.

1 – Interrogez vos clients

Prenez le temps de contacter vos clients et de découvrir quelles questions ils se posent sur vos offres et quelles informations ils auraient aimer voir figurer sur votre site web avant de vous passer commande.

Par exemple : Si vous êtes une entreprise de lutte contre les parasites, des conseils de prévention saisonniers sur la manière de garder votre maison exempte de parasites peuvent être un sujet intéressant pour vos prospects. Cela permettra également de montrer votre expertise sur le sujet.

Ou si vous êtes dans le secteur de la beauté et des soins de santé : Un guide étape par étape sur la manière de trouver un spécialiste dans leur région pourrait être utile.

Bien que votre clientèle actuelle ait déjà été convertie, l’utiliser comme source d’informations vous aidera non seulement à étoffer votre contenu mais aussi, potentiellement, à conserver ladite clientèle.

2 – Besoin d’idées de contenu ?

Quora est votre solution !

Quora est une plateforme de questions et réponses où les questions sont posées, reçoivent des réponses et sont suivies par les internautes.

C’est un endroit idéal pour rechercher les sujets sur lesquels les gens se posent des questions afin de vous aider à développer des idées de contenu.

Imaginons que votre activité concerne l’assurance habitation.

Rédiger des articles utiles sur la préparation aux intempéries peut non seulement aider vos clients, mais aussi améliorer votre classement si vous optimisez le contenu en utilisant le ciblage géographique de votre site.

Par exemple :

  • Que dois-je faire pour me préparer à un orage violent à Lille ?
  • Comment dois-je préparer ma maison pour une tempête sur la côte ?
  • Comment se protéger d’une tempête quand on vit sur une île ?

AnswerThePublic vous aidera également

Ce site vous donnera toutes les questions posées à Google par les internautes du monde entier.

Vous indiquez une requête, vous choisissez la langue et le pays de votre recherche et vous obtenez toutes les questions et tous termes qui concernent votre demande.

3 – Considérez les questions fréquemment posées (FAQ)

Chaque site web devrait avoir une section FAQ.

Si le vôtre n’en a toujours pas, en créer une aidera non seulement vos prospects, mais vous permettra aussi de développer du contenu plus rapidement en analysant ce que les internautes consultent le plus.

Comment ?

Mettez-vous à la place de vos clients, puis regardez votre produit et votre service avec l’œil du néophyte. Ou demandez à vos commerciaux quelles questions leur pose-t-on le plus souvent.

Et vous, qu’aimeriez-vous savoir sur votre entreprise ? Quelles questions vous poseriez-vous sur vos offres ? Quels sont les problèmes que votre entreprise résout ?

Le site web oni-cif.com en est un bon exemple. Une FAQ a été intégrée pour répondre aux questions courantes posées par les prospects.

N’oubliez pas non plus que les FAQ doivent être analysées et mises à jour régulièrement. Cela permet d’avoir des idées de contenu pour l’avenir.

A partir de ces informations, vous pourrez développer des réponses plus complètes dans le blog de votre site.

4 – Optimiser les anciens articles de blog les plus performants

Cela semble évident ? Pourtant peu d’entreprises le font.

En fait, c’est un moyen rapide de faire du SEO pour gagner un meilleur classement dans les moteurs de recherche et d’obtenir un trafic organique qualifié sur son site Web.

Recherchez les meilleurs articles de votre blog avec Google Analytics et optimisez-les en ajoutez des informations supplémentaires, notamment en vous aidant d’outils comme RanXplorer, Insight Yooda ou YourText.Guru.

En mettant à jour le blog avec les informations les plus récentes et en le republiant, vous obtiendrez probablement un meilleur classement dans les SERP. Et vous n’aurez pas besoin de créer une nouvelle page.

Bien sûr, conservez la même page et la même URL, mais mentionnez au début de l’article du blog qu’il a été récemment mis à jour avec la date.

Cela vous permettra de faire comprendre aux internautes mais aussi aux moteurs de recherche que vous, en tant qu’auteur ou éditeur, prenez le contenu de votre site au sérieux et veillez à ce qu’il reste d’actualité.

5 – Exploiter la Search Console de Google

La recherche dans la Search Console de Google vous aidera à trouver des mots clés à intégrer dans votre rédaction qui ne sont pas nécessairement ceux sur lesquels vous développez du contenu, mais qui devraient l’être.

Par exemple : retravailler des pages avec un grand nombre d’impressions mais peu de clics peut être un bon point de départ.

En outre, vous pouvez également examiner les mots clés négatifs pour lesquels vous êtes classé et qu’il conviendrait d’éliminer de votre contenu.

6 – Recherches automatiques et recherches connexes dans Google

Ces deux outils sont probablement utilisés fréquemment lorsque vous recherchez un produit, un service ou une réponse ; mais vous pouvez également utiliser ces outils pour vous aider à développer votre contenu et l’optimiser pour le référencement.

Il suffit de commencer par un mot-clé ou une requête longue traîne et de voir ce que l’autocomplétion peut vous proposer.

Ces prédictions sont faites en examinant des données historiques, en plus des termes de recherche populaires et similaires que d’autres personnes recherchent. Elles sont donc très pertinentes.

Les termes apparentés sont d’autres suggestions que Google suggère et qui sont liés à la recherche initiale. Elles permettent également de mieux comprendre ce que les gens recherchent.

Et en tant que blogueur, cela vous donnera instantanément des idées de contenus.

7 – Publiez des traductions

Si vous lisez ceci et n’avez jamais utilisé DeepL auparavant, vous allez vous régaler.

DeepL est un outil de traduction en ligne mais qui peut aussi être installé sur votre PC et qui vous permet d’obtenir des traductions quasiment instantanées de textes de n’importe quelle langue vers n’importe quelle autre langue.

Un bon moyen de remplir votre site avec du contenu pertinent est d’observer ce que publient les entreprises étrangères qui exercent dans le même secteur d’activité que votre entreprise.

A l’aide des outils déjà mentionnés, repérez leur meilleurs articles et traduisez-les pour les publiez sur votre site.

Deux précautions à prendre :

  • Il vous faudra retravailler les textes traduits car même si DeepL est impressionnant en terme de qualité linguistique, il n’est pas parfait.
  • Il vous faudra citer la page source si vous ne modifiez pas son contenu.

Même si vous n’avez pas l’intention de publiez une traduction pure et dure de l’article que vous avez sélectionné, vous pourrez en utiliser le plan et les arguments pour construire votre propre texte. Dans ce cas, il n’est pas utile de citer la source.

8 – Utilisez des outils SEO

Vous aurez besoin d’outils pour vous aider à écrire plus vite, en plus des outils déjà cités plus haut, en voici deux autres à prendre en considération.

Bien que ces deux outils soient payants, des essais gratuits sont disponibles.

YourText.guru

Très franchement, cet outil mériterait un article à lui seul, ce sera peut-être l’occasion pour moi d’en produire un. Mais d’ici là vous trouverez des infos et des tutos sur Google et YouTube très facilement.

Il suggère des idées de contenu basées sur l’analyse des champs lexicaux des sites les mieux positionnés dans les SERPs pour des requêtes spécifiques.

Cet outil vous permettra d’optimiser les champs lexicaux de vos textes et de construire des cocons sémantiques. Ces cocons pourront être ajoutés automatiquement si vous travaillez sous WordPress.

BuzzSumo

BuzzSumo est très utile pour l’élaboration de stratégies de contenu, car il vous permet d’effectuer des recherches de proximité et des recherches concurrentielles sur des sujets qui sont populaires dans votre secteur.

Vous pouvez également voir quels sont les contenus qui obtiennent le plus de trafic – une excellente indication sur laquelle vous devriez vous appuyer.

Ces données peuvent vous aider à créer un calendrier éditorial autour de sujets les plus populaires.

9 – Conserver votre personnalité

Cela peut sembler évident, mais écrire en conservant votre personnalité peut être un moyen de développer plus rapidement l’intérêt de vos lecteurs pour votre contenu.

Vous voulez éviter que les gens rebondissent sur votre contenu ? Alors allez droit au but. Engagez-vous, ne soyez pas fade.

Cela vous aidera non seulement à créer du contenu plus rapidement, mais vos lecteurs l’apprécieront également !

10 – Planifiez d’abord, écrivez ensuite

Enfin, ce dernier conseil bien que simple et évident n’est pas toujours mis en place. C’est un processus que je suis toujours.

Une fois que j’ai mon sujet et avant de faire des recherches, j’écris rapidement des notes sur ce que je veux transmettre.

Je note également les questions auxquelles je veux répondre et je fais la liste des réponses que je peux donner pour éduquer le lecteur.

Je ne commence jamais par écrire au fil de l’eau sur le blog. Je commence toujours par lister les paragraphes que j’envisage de produire. C’est mon plan.

Ensuite, je complète mon plan avec des phrases et des articles que j’ai trouvés, ainsi que les éléments visuels que je veux utiliser.

L’ajout de visuels dans votre contenu permet de maintenir l’intérêt des gens en donnant de la respiration à vos articles.

J’ouvre souvent Adobe Stock et je tape des mots clés et des phrases pour voir ce qui apparaît. Cela peut également me donner des idées sur ce qui devrait être inclus dans l’article que j’écris.

Une fois que vos recherches et votre réflexion sont terminées, il est temps de les mettre en forme. En général, j’écris autant que possible en une seule fois (de 2 à 4 heures), mais je ne publie pas dans la foulée.

Plus tard (parfois le lendemain), je le relis et le fais relire à des collègues. Je fais cela pour éviter la fatigue et, en général, cela donne un bien meilleur résultat. Et puis ça évite les fautes d’orthographe !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *