Choisir un hébergement est la toute première étape importante à franchir au moment de la création de votre site Web. Comme je vous l’ai indiqué dans cet article (L’hébergement, la base technique de votre site Web), l’hébergement de votre site Web est cruciale pour son efficacité commerciale. Un mauvais hébergement et c’est toute votre stratégie digitale qui est remise en question.

Voici quelques points à vérifier pour ne pas se tromper.

Pour bien choisir un hébergement pour son site Web

Pour commencer, soyons clairs : choisir un hébergement gratuit n’est jamais une bonne idée pour un site à vocation commerciale. Aussi, je n’en parlerai pas. Ensuite, il faut avoir en tête qu’un hébergement c’est la base technique de votre site. C’est lui qui fera que votre site sera rapide ou non. Un site lent est un site mal indexé par les moteurs de recherches et qui ne donne pas une bonne expérience à ses visiteurs. Et ce n’est pas ce que vous voulez.

Choisir le type d’hébergement

Grosso-modo, il existe 4 types d’hébergements pour un site Web. Chacun correspond à un besoin et chacun à un prix différent.

Hébergement dédié

Assurément, le service le plus cher et ça se comprend. Il s’agit d’un serveur physique (un ordinateur puissant) sur lequel votre site est installé. Cette solution est particulièrement adaptée aux sites à forte affluence ou demandant beaucoup de ressources. Si vous avez l’âme d’un geek, vous pouvez tout à fait utiliser un ordinateur chez vous pour héberger votre site. Mais, il est quand même préférable de faire appel à des spécialistes (hébergeurs, data-centers).

Hébergement mutualisé

Dans ce cas, il s’agit simplement de partager un serveur dédié entre plusieurs sites Web. Le coût est donc beaucoup plus faible que dans le cas d’un hébergement dédié. En fait, il dépend de la puissance de l’ordinateur utilisé et du nombre de sites différents que l’hébergeur décidera d’installer sur ce même serveur. Cette solution n’a qu’un seul avantage : son faible prix. Mais, elle présente de nombreux inconvénients pour la sécurité et le référencement (qui est hébergé sur le même serveur que vous ? Du porno ?). Vous l’avez compris, moins c’est cher, plus c’est partagé et moins c’est performant.

Hébergement VPS

Avec cette solution, c’est un serveur physique qui gère plusieurs serveurs virtuels. Cela est rendu possible grâce à des machines très puissantes qui peuvent affecter les ressources nécessaires aux sites qui en ont besoin. C’est un peu le mariage du dédié et du mutualisé : de votre point de vue, le serveur est dédié (votre site est seul sur son espace), de celui de l’hébergeur il est mutualisé (plusieurs sites sont gérés par une seule machine physique).

Hébergement CLOUD

Le concept est très différent dans ce cas. Il s’agit d’héberger le site sur différents serveurs (dédiés,  mutualisés ou VPS) répartis partout sur la planète. Pour en savoir plus, lisez ce très bon article.

Et chez ONI ?

Chez ONI, nous avons fait le choix du serveur « raisonnablement mutualisé » . Cela signifie que nous utilisons des serveurs physiques dédiés sur lesquels nous hébergeons des sites propres et sécurisés (pas de problème de voisinage). Nous vérifions leurs performances quotidiennement afin que les ressources du serveur ne soient jamais sous la limite raisonnable. Ainsi, la rapidité des sites est garantie et les tarifs maîtrisés.

Choisir le type de serveur

Vous avez principalement le choix entre des serveurs WINDOWS ou des serveurs LINUX. Préférez toujours LINUX. Vous trouverez plus facilement des développeurs pour vos sites et cela vous en coûtera beaucoup moins cher.

Les options d’hébergement

  • Prenez les options d’hébergement incluant le PHP et les bases MySQL;
  • Pensez à la gestion de vos adresses email (chez ONI, elles sont illimitées et validées SPF);
  • Retenez les hébergement avec des capacités de bande passante et de stockage évolutives;
  • Vérifiez la présence d’un CDN (important si vous avez beaucoup d’images);
  • Choisissez un hébergement qui offre un support rapide 7/7 et 24/24;
  • Renseignez-vous sur la fréquence des mises à jour des serveurs (évolutivité, sécurité).

Peut-on changer d’hébergeur ?

Oui, il s’agit d’une opération qu’on appelle une migration. Selon les cas, elle peut être réalisée en moins de 24 heures. Mais, si vous avez des doutes sur votre hébergement actuel, faîtes un audit gratuit (ci-dessous) et vous en aurez le cœur net !

Je veux être contacté pour en parler >>>Je veux auditer mon site gratuitement >>>
Patrick DUHAUT

Expert e-business depuis 1993.
Électronicien de formation, puis informaticien depuis 1980, j’aime la technologie. C’est donc tout naturellement que j’ai consacré mon activité professionnelle au Web dès ses premiers pas.
Pendant ces nombreuses années, j’ai créé et monétisé des centaines de sites pour mon compte ou celui d’autres entreprises.
Au fil du temps et des expériences, je suis devenu un growth hacker.
Aujourd’hui, j’aime partager et transférer mon savoir aux chefs d’entreprises désireux de réussir dans ce nouveau monde numérique.