La Web Académie

Faut-il automatiser ses réseaux sociaux ?

Pour être efficaces, les réseaux sociaux sont exigeants. Bien qu’ils ne vous accordent qu’une visibilité limitée par la portée naturelle, le « reach« , ils vous imposent la publication régulière de posts pertinents susceptibles d’engager les autres membres du réseau.

Par exemple, Twitter nous dit que la publication de dix Tweets par jour est une bonne chose. C’est énorme pour une TPE ou une PME.

Gérer les réseaux sociaux d’une manière optimale est donc un travail considérable et très chronophage. Il y a trois possibilités pour s’en sortir : soit vous embauchez une équipe dédiée, soit vous faîte appel à des prestataires, soit vous automatisez.

Le choix de l'automatisation

Il existe de nombreuses solutions techniques pour automatiser les opérations indispensables afin d’entretenir et de faire évoluer un réseau social. Vous les trouverez sur Google. Pour le moment, je conseille JARVEE (mais ça peut changer).

En revanche, n’oubliez pas que l’automatisation par des BOTs est interdite par les réseaux sociaux. Le jeu consiste donc à ne pas se faire prendre !

Est-ce mal d'utiliser un bot ?

Tout dépend du point de vue dans lequel on se place et surtout de la façon dont on l’utilise.

Mon conseil est d’utiliser cet outil pour faire à votre place ce que vous feriez si vous en aviez le temps. Cela doit rester un outil d’automatisation, pas un outil de triche.

Il n'y a plus que des robots sur les réseaux sociaux, c'est nul !

Pas du tout car les plateformes sociales mènent une lutte permanente contre leurs faux utilisateurs (en est-ce vraiment ?).

Par exemple, en 2021, on estime à 23 millions le nombre de Twittos qui n’en étaient pas (source). Est-ce énorme ? Pas vraiment, cela ne représente que 2% des comptes présents sur Twitter.

Bien régler son bot

Comme dit ci-dessus, les plateformes ne tolèrent pas le « boting » et blacklistent les profils qui le mettent en oeuvre. Il faut donc passer sous les radars pour profiter du Follow Back et d’autres astuces pour améliorer sa présence numérique sur les réseaux sociaux.

  • Ne pas dépasser les limites fixées par les réseaux sociaux;
  • Humaniser au maximum l’activité du bot;
  • Garder un ratio followers/followings (abonnés/abonnements) cohérent;
  • Ne pas être trop gourmand en prenant son temps.

Est-ce que ça fonctionne ?

Évidemment que cela marche !

Par exemple, le compte Twitter d’ONI a été monté de 0 à 15.000 followers ciblés et qualifiés en moins de trois ans.

Comme vous le voyez, pour construire une audience pertinente, il m’a fallu être patient, un peu comme j’aurai du l’être en faisant tout à la main. Mais j’ai gagné un temps précieux durant lequel j’ai pu me consacrer à d’autres tâches.

Prêt.e pour en savoir plus ?