Guide d’optimisation de page Web pour référencer un site

Si vous avez suivi tous les cours de notre Web Académie, vous savez combien il est important de référencer un site Web pour pouvoir en tirer quelques bénéfices. Dans cette quête à la perfection, tout commence par le premier constituant d’un site internet : la page. Voici donc mon guide d’optimisation de page Web.

Pourquoi optimiser une page Web ?

D’abord, parce que Google et ses confrères ne référencent pas de site complet, mais bien des pages, une par une. Et c’est l’ensemble de ces pages indexées par les moteurs de recherche qui vont faire qu’un site est bien référencé. Il faut bien garder ce fait en tête lorsque vous travaillez sur un site Web. Voilà pourquoi, l’optimisation des pages est aussi importante. C’est même la seule optimisation possible.

Ensuite, parce qu’une page non-optimisée est une page qui présente des défauts. En fait lorsqu’on parle de page optimisée, on veut seulement parler de pages correctes, qui correspondent aux critères édictés par les moteurs de recherche, Google en tête. Dire qu’une page est optimisée est juste un abus de langage, en fait on devrait dire une page sans défaut. La Qualité Web commence à introduire cette notion, mais la terminologie du métier a déjà ses habitudes.

Alors pourquoi optimiser une page Web ? Simplement pour la rendre conforme aux exigences qualitatives des moteurs de recherche.

Qu’est-ce qu’une page conforme ?

Une page Web conforme est une page Web qui répond à quelques critères bien identifiés. Ces critères sont définis clairement par Google dans ses Guidelines. Elles peuvent être regroupées en trois familles : la technique, le contenu et la notoriété.

Au cours du processus d’optimisation, chaque page sera passée au crible de ces critères. Et c’est seulement lorsque toutes les erreurs rencontrées auront été corrigées qu’on pourra considéré que la page est conforme, donc optimisée.

Une page conforme est-elle nécessairement bien référencée ?

Malheureusement, non. Une page conforme sera bien indexée par les moteurs de recherche, mais c’est tout. En effet, ce n’est pas parce qu’elle est conforme, et donc forcément pertinente, qu’elle est meilleure que les pages de vos concurrents.

Il ne faut pas perdre de vue que plus de 90% du trafic naturel généré par les moteurs de recherche se concentrent sur la première page de résultats d’une recherche. Et la première page, c’est au maximum dix places où un lien vers une page peut être affiché. On est donc dans une compétition difficile.

Dans cette compétition, les critères de qualité sont très importants, c’est un fait. Mais ce que font vos concurrents est également capital. Comme je le dis toujours, sur le Web il n’est pas utile d’être bon, il faut juste être le meilleur ! On peut gagner la première place en étant le moins mauvais de tous les mauvais…

Donc, avoir une page à la qualité irréprochable est une obligation, mais observer, voire espionner, ce que font vos concurrents est une nécessité. Publier une bonne page n’est pas suffisant, vous devez publier la meilleure page !

Et le lecteur dans tout ça ?

On a parfois tendance à l’oublier, mais une page n’est pas faite que pour les moteurs, mais bien pour les internautes. On parle d’Expérience Utilisateur (UX). Les moteurs de recherches savent évaluer cette UX grâce à différents critères significatifs : le taux de rebond, le temps passé sur une page, le nombre de pages vues et le taux de retour des internautes (fidélisation).

Il est donc capital de publier des contenus attractifs, utiles, intéressant, amusants, etc… En outre, de tels contenus favoriseront le partage et accroîtront la notoriété de votre page.

Alors, comment faire pour créer la meilleure page ?

Il faut une page qui réponde aux critères des moteurs et qui plaisent aux internautes. Dit comme ça, on pourrait avoir l’impression de la simplicité, détrompez-vous. C’est compliqué, voire très compliqué et, parfois, carrément impossible à réaliser.

Mais rassurez-vous, ce petit guide devrait vous permettre de positionner certaines de vos pages sur les premières places de Google.

Le guide d’optimisation de page Web

On entre dans le vif du sujet. Voici les étapes indispensables pour optimiser les pages de vos sites Internet.

Optimisez le temps de chargement des pages de votre site

L’un des points techniques auxquels les moteurs attachent une grande importance, est la vérification du temps de chargement des pages de votre site. Non seulement ce critère est important pour leur propre fonctionnement (plus les pages sont rapides, plus ils peuvent en indexer dans le même temps), mais il est également primordial pour l’expérience que le site apportera à l’utilisateur (UX). De nombreuses études démontrent l’impact que le temps de chargement d’une page a sur la satisfaction d’un visiteur. Plus c’est rapide, et plus le site fidélise. C’est implacable.

Il faut donc mesurer ce temps de chargement et ne pas hésiter à prendre les bonnes décisions : revoir la structure informatique du site et/ou changer d’hébergement.

>> un outil pour mesurer la rapidité d’un site.

Réduisez le nombre de vos concurrents en géolocalisant

On l’a vu, une page Web est systématiquement comparée aux pages équivalentes des concurrents pour obtenir sa place dans les pages de résultats des moteurs de recherche (SERP pour Search Engine Results Page). Une des techniques consiste donc à limiter le nombre de concurrents.

Les moteurs de recherche tiennent compte, dans leurs résultats, de l’emplacement géographique des internautes. Ils savent géolocaliser leur réponses. Si vous êtes plombier et que vous exercez votre métier dans une petite bourgade de province, pourquoi allez se frotter à tous les sites de plomberie de France ? Géolocalisez votre page, et votre site sera plus facilement classé parmi les premières positions sur des recherches pertinentes de votre région. Vous aurez intelligemment contourner le problème d’une concurrence trop féroce.

>> pour géolocaliser votre site, utilisez Google My-Business.

Une page, c’est seulement une idée et un mot-clé

Vous l’avez sans doute remarqué, mais les moteurs de recherches sont des machines. Même si beaucoup de petites mains humaines peuvent être amenées à pondérer les décisions de ces machines, elles n’en restent pas moins des machines. Cela signifie qu’aucune interprétation ou extrapolation ne sera prise en compte. Même si on parle d’intelligence pour ces moteurs, elle reste artificielle et encore drastiquement limitée.

Cela signifie que vous devez en tenir compte lors de la création de vos pages. Les jeux de mots, approximations et autres paraboles seront soigneusement évitées. Pour être comprise par les robots des moteurs (on dit bots), la page devra être directe, claire et précise. On ne développera qu’une seule idée par page et, par voie de conséquences, un seul mot-clé.

Une page Web est donc optimisée pour un seul mot-clé, ou plutôt pour un seul groupe de mot-clés (mot-clé avec ses variantes du même champs lexical).

>> un outil pour optimiser le champs lexical de vos pages.

En plus, on prendra soin de contextualiser les pages du site. Les liens, internes comme externes, qui pointent vers elles devront relever du même champs lexical, de la même activité sous peine de perturber les moteurs. Et un moteur perturbé est un moteur qui ne référence pas.

Vérifiez les liens entrants (contexte) et la signification « comprise » du contenu de vos pages. Optimisez-les, mais pas trop, pour le mot-clé sur lequel vous voulez la voir se positionner.

Comment choisir un mot-clé ?

Il est évident que le choix d’un mot-clé est important, pour produire une page qui aura des chances d’être bien positionnée dans un environnement plus ou moins concurrentiel. Choisir un mot-clé trop concurrentiel, trop général, sans volume de recherche ou trop éloigné de votre offre serait contre-productif.

Je publierai un article plus complet sur l’art de choisir un mot-clé, mais vous pouvez d’ores et déjà lire l’article ci-dessous pour acquérir quelques connaissances.

>> choisir le bon mot-clé pour AdWords.

Expliquer aux Bots de quoi parle votre page

Dès que votre mot-clé est choisi et que votre texte est publié, il doit être compris par les bots des moteurs qui parcourront votre site.

Pour faire comprendre aux moteurs de recherche le sujet de vos pages, vous avez plusieurs choses – indispensables – à faire :

  • Vérifier que votre texte fait au moins 500 mots, sachant qu’idéalement un texte d’au moins 1.000 mots, voire 2.000 selon certains, est plus efficace;
  • Vérifier la densité du mot-clé dans le texte (pas plus de 1%), pas de sur-optimisation;
  • Remplir correctement la balise Title;
  • Décrire précisément le sujet abordé dans la balise meta-description;
  • Structurer votre texte en paragraphes à l’aide des balises H1 à H6;
  • utiliser le gras et l’italique, c’est efficace;
  • Bien rester dans le champs lexical du sujet abordé;
  • Diversifier la nature de votre contenu (photo, vidéo);
  • Compléter les balises ALT de vos images avec des variantes du mot-clé;
  • Faire des liens vers vos autres pages internes dès que possible.

Augmentez la notoriété de votre page en la partageant

Sur les réseaux sociaux

Dès que votre page est optimisée, vous devez la faire connaître. Pour cela, rien de telle qu’un partage sur les réseaux sociaux. Selon votre activité, vous avez choisi les réseaux les plus adaptés, alors utilisez-les !

Dans le monde réel

Et comme la notoriété n’est pas qu’une question de cyber-monde, parlez de votre page à un maximum de personnes (vos prospects principalement) dans la vraie vie. Incitez-les à aller lire vos articles. Les moteurs de recherches prennent en compte les lecteurs qui viennent « spontanément » sur votre site, alors provoquez cette « spontanéité », ce sera bénéfique pour votre référencement !

L’optimisation, une action continue

Ce n’est pas parce que votre page est publiée, optimisée et partagée qu’il faut l’oublier. Ce serait trop facile ! Suivez constamment ses performances avec des outils d’analyses comme Google Analytics et procédez aux améliorations qui s’imposent en surveillant ce que font vos concurrents. C’est la clé pour rester devant !

Newsletter
Secrets de WebmastersWeb-AcadémieAudit Web gratuit