Blog du e-business

La meilleure stratégie pour réussir son SEO : les 7 éléments de base

La meilleure stratégie pour réussir son SEO
Il existe aujourd’hui de multiples possibilités pour travailler l’optimisation de son site internet en vue d’optimiser son référencement naturel. Il est cependant essentiel de respecter quelques règles de base pour réussir son SEO sur le long terme. En suivant ces quelques conseils, vous pourrez positionner votre site Web et le faire correctement indexer par Google.

1# Ajuster la taille des images

Posez-vous la question : les images de mon site internet mettent-elles du temps à charger ? Si la taille de vos images est trop importante, et donc que la vitesse de chargement n’est pas assez rapide, tout l’argent que vous avez investi dans la création de votre logo et/ou de vos images aura été dépensé inutilement. En effet, que ce soit dans la vraie vie ou dans le monde virtuel, personne n’aime attendre. Imaginez-vous, vous entrez dans un magasin pour un achat bien particulier et le vendeur vous ignore complètement – si vous aviez alors la possibilité, en un seul clic, de vous rendre dans une autre boutique, que feriez-vous ? Vous cliqueriez probablement ! C’est le même sentiment ressenti pour les internautes qui se trouvent sur un site internet qui ne se charge pas. Mais cet aspect n’est pas important que pour les internautes, il l’est également pour les moteurs de recherche ! Ils préfèrent largement les sites web dont le temps de chargement est rapide. En effet, plus de la moitié des personnes qui utilisent leur téléphone portable pour se rendre sur la toile ne reste pas sur un site internet si ce dernier met plus de 3 secondes à se charger. C’est pour cette raison qu’il est essentiel de travailler correctement l’optimisation de vos images, cette dernière peut avoir un réel impact ! Pour avoir une idée de la vitesse de chargement de votre site internet, il ne faut pas simplement ouvrir votre navigateur, utiliser votre montre et vous rendre ensuite sur votre site. Cette expérience ne représentera pas forcément l’expérience d’un vrai consommateur. En effet, vous vous rendez sûrement régulièrement sur votre site internet, votre ordinateur a donc déjà sauvegardé plusieurs paramètres sur votre navigateur pour que votre site puisse se télécharger plus rapidement lorsque vous vous y rendrez la fois suivante. Afin d’avoir une idée plus proche de la réalité, utilisez alors des outils comme rankingCoach, vous aurez alors accès à des rapports détaillés sur l’état de votre SEO ainsi qu’à une liste des points essentiels sur lesquels vous devrez travailler pour l’améliorer.

2# Ajouter une description à toutes les images que vous publiez

La taille n’est cependant pas le seul paramètre à prendre en considération en termes de référencement. Vous l’avez sûrement déjà remarqué, il est possible d’ajouter à vos images des petits textes descriptifs. Cette méthode est très utile pour faire apparaître vos images dans l’onglet “Images” de Google, en plus de vous assurer que le moteur de recherche comprenne bien de quoi il s’agit. Ainsi, vous pourrez ajouter dans le titre de l’image et dans sa description alternative (ou “alt text”) des mots-clés pertinents pour votre site internet et en lien avec votre activité. Gardez toujours en tête que Google compare votre site internet à tous ceux en ligne et qu’au final il n’y en aura que quelques-uns qui apparaîtront au sommet des résultats !

3# Ne pas trop ajouter de mots-clés

Un des éléments à prendre en compte dans le travail de référencement est d’inclure beaucoup de mots-clés dans le contenu d’un site internet. Mais, attention, il ne faut pas en abuser ! Vous devez aussi vous assurer de ne choisir que des mots-clés appropriés pour votre entreprise et votre site internet. Si ce n’est pas le cas, Google pourrait alors vous pénaliser et ne pas bien vous classer dans ses résultats. Au tout début, le moteur de recherche choisissait ses classements en fonction du nombre de fois où un site internet contenait les mêmes mots-clés. Aujourd’hui, les choix sont plus complexes que cela ; les moteurs de recherche peuvent remarquer lorsqu’un site internet comporte beaucoup trop de fois les mêmes mots-clés, surtout si ceux-ci ne sont pas pertinents. Assurez-vous donc que les mots-clés que vous choisissez ne représentent pas plus de 5% de votre texte. Faites attention également à écrire un contenu naturel dans un langage adapté à votre public cible. En effet, si ce dernier ne plaît pas à vos visiteurs, il en sera de même pour Google ! Alors, vous direz adieu à vos espoirs de positionnement.

4# Ne pas dupliquer les contenus

Les moteurs de recherche n’apprécient pas les contenus dupliqués, peu importe que ces derniers proviennent de votre site internet ou d’un autre. Vous pourrez même en être pénalisé ! Ne faites donc pas de copié/collé. Prenez un peu plus de temps et créez de nouveaux contenus (vous pouvez même reformuler certains articles que vous avez déjà écrits). Il en va de même pour les sous-pages “produits” ou “catégories”, évitez d’utiliser les mêmes descriptions à chaque fois, adaptez ces dernières à vos produits / services en question.

5# Rédiger un contenu suffisamment long

Le contenu est la partie centrale de l’optimisation de votre site. Il est donc essentiel d’écrire un contenu assez long. ll est essentiel d’écrire un contenu suffisamment long dans lequel vos mots-clés sont intégrés de façon naturelle. La longueur de vos textes est prise en considération dans la détermination de vos classements. Les moteurs de recherche accordent de meilleures positions aux sites internet qui ont des contenus de plus de 1000 mots. Qui plus est, et c’est un avantage non négligeable, plus votre contenu est intéressant, plus les internautes resteront longtemps sur vos pages. Et le temps passé par vos visiteurs sur votre site internet est un élément clé en termes de SEO et donc de classement pour Google. Cependant, tous les sites internet ne doivent pas rédiger un contenu d’au moins 1000 mots, cela dépend du site internet en question. Si vous avez une boutique en ligne avec des sous-pages pour vos produits, il sera bien entendu difficile de rédiger des descriptions de plus de 1000 mots pour chacun de vos produits. Malgré tout, gardez toujours en tête cet aspect lors de vos rédactions Web, vous apporterez ainsi plus de valeur à votre site internet. Le contenu doit cependant toujours rester naturel et lisible. Finalement, la longueur de vos textes dépend donc de ce que vous souhaitez communiquer.

6# Intégrer des liens de qualité (backlinks)

Une méthode bénéfique, aussi bien pour vous que pour vos visiteurs, est d’intégrer à votre site internet des liens dirigeant vos visiteurs vers d’autres sites Internet. Vous apportez ainsi des informations supplémentaires aux internautes et donc de la plus value à votre site. En plus de cela, cette technique vous permet de ne pas toujours devoir créer de nouveaux contenus et vos visiteurs obtiendront toujours des informations plus spécifiques sur un sujet précis. Cette démarche est aussi appréciée par Google, n’hésitez donc pas à l’utiliser. Mais veillez à vérifier régulièrement la validité des liens que vous ajoutez. Si ces derniers sont périmés (par exemple car l’URL a changé) ils dirigeront alors les internautes sur une page “erreur”. Sans surprise, ceci risquera d’avoir un impact négatif sur vos résultats dans les classements de recherche.

7# Mettez à jour votre site internet

Vous savez maintenant que votre contenu doit être original, naturel et de préférence long. Cependant, ce n’est pas forcément suffisant. Il est important de mettre à jour ses contenus régulièrement afin de garder l’intérêt des moteurs de recherche. En effet, si ces derniers – et notamment Google – constatent que vous ne mettez votre contenu à jour, ils pourront alors changer vos positions pour de moins bons classements. La fréquence est un facteur déterminant : 5 nouvelles publications en 24h, puis rien de nouveau pendant les 5 mois suivants n’aura pas le même impact qu’un nouveau contenu toutes les semaines. Pour vous aider dans l’organisation de vos publications, pensez par exemple à vous créer un planning avec de nouvelles mises à jour toutes les deux semaines environ.

Conclusions pour réussir son SEO

Voilà, maintenant vous savez comment optimiser votre site Web pour réussir son référencement. Alors, allez-y !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *