Blog du e-business

Les nouveautés 2019 sur le référencement naturel

Les nouveautés 2019 sur le référencement naturel
Les fêtes sont terminées, on espère que vous avez rechargé vos batteries pour attaquer l’année du bon pied ! Qui dit rentrée dit reprise des affaires : vous aurez sans doute envie d’avoir un site bien référencé qui attirera plus de visiteurs, soit autant de clients potentiels.Que vous ayez déjà un site ou que vous soyez en phase de lancement d’un site internet, nous avons fait le point sur les nouveautés SEO de la rentrée. A vos gommes et vos crayons !

Le HTTPS, une obligation

Google poursuit son projet de “rendre le web plus sûr” et favorise pour cela fortement dans son algorithme les sites qui possèdent un certificat de transfert de données sécurisées. Le navigateur Chrome 68 affiche même depuis fin juillet 2018 la mention “non sécurisé” (“not secure”) à côté des sites qui sont toujours en HTTP : de quoi effrayer plus d’un visiteur et faire grimper votre taux de rebond, pénalisant ainsi votre SEO. Notez que les changement se font de manière graduelle et que Google va durcir ses positions dès cet automne. Depuis Octobre avec la sortie de Chrome 70, la mention non sécurisée sera de couleur rouge et donc beaucoup plus visible.Qui sait ce que nous réserveront les prochaines mises à jour… Vous l’aurez compris, inutile de tenter le diable plus longtemps, investissez dès maintenant dans un certificat HTTPS !

Page speed : la rapidité favorisée

Dans un souci d’améliorer l’expérience utilisateur, Google favorise les sites dont les pages chargent rapidement. En effet, quoi de plus agaçant que d’être bloqué sur une page qui met plus de 3 secondes à se charger ? La patience des internautes diminuerait même un peu plus tous les ans.Bref, en 2019, un site se doit d’être rapide !Si vous avez encore du mal avec votre SEO, n’hésitez pas à passer directement par une agence de référencement SEO.Mais comment réduire les temps de chargement de vos pages ? La vitesse de chargement de votre site dépendra en partie des technologies employées pour le construire mais vous pouvez vous aussi impacter vous même les choses.Par exemple, évitez de poster des vidéos trop lourdes en arrière plan, même si le rendu visuel peut sembler sympa. Soignez le design de votre site, oui, mais pas au détriment de son référencement ! De même pour les images que vous ajoutez sur votre site, si celles si ne sont pas compressées automatiquement dans votre CMS, vous pouvez le faire vous même au préalable en utilisant un outil tel que TinyJpeg ou TinyPNG. Cela réduira considérablement leur poids. Enfin, pour vérifier le résultat, utilisez l’outil Page Speed Insigts de Google pour passer au crible vos URL et surveiller vos temps de chargement.

Le Mobile first s’implémente

La part belle donnée au mobile ne cesse de grimper et nous sommes de plus en plus nombreux à naviguer depuis nos smartphones plutôt que depuis un ordinateur. Ce n’est pas nouveau, Google favorise depuis plusieurs années déjà les sites mobile friendly, mais à présent l’index mobile first monte en puissance. Qu’est-ce que cela signifie concrètement ?Google se base tout simplement en priorité sur la version mobile de votre site pour l’indexer. Attention donc si vous avez scindé votre site en une partie mobile versus une partie desktop, assurez-vous que vos contenus sont bien systématiquement à jour entre les deux versions et ne délaissez surtout pas les contenus sur la version mobile. Mais le plus simple reste d’opter pour un site responsive, ce qui vous évitera la contrainte d’avoir à gérer deux versions !

L’AMP monte en puissance

L’AMP, qui signifie Accelerated Mobile Pages, est une initiative open source visant à rendre les pages mobiles plus rapides à charger : l’objectif est qu’elles s’affichent quasi instantanément. Cela va donc de pair avec les points sur la rapidité de chargement et l’importance du mobile que nous avons évoqués plus haut ! Il est désormais possible d’utiliser l’AMP sur n’importe quel type de site. Attention, les pages AMP sont des doublons des pages d’origine, il faudra donc mettre en place des liens “canonical” vers le contenu d’origine. Pour en savoir plus sur l’implémentation des pages AMP, on vous invite à lire l’article de Webrankinfo sur le sujet.

La Recherche vocale en hausse constante

La recherche vocale de cesse de grimper, allant de pair avec la présence toujours plus importante des assistants intelligents comme “Home” de Google. Or, on ne fait pas une recherche à l’oral de la même manière qu’à l’écrit. A l’écrit, vous auriez sans doute tapé “recette crumble aux pommes”. Mais en recherche vocale vous diriez plutôt “Comment faire un crumble aux pommes ?”.La recherche vocale va donc fortement impacter le SEO tel que nous le connaissons aujourd’hui : plutôt que de simples mots clés, il est désormais judicieux de se concentrer des expressions entières ou mots clés dits de longue traîne. Il est plus que jamais important de comprendre quelles sont les expressions et questions qu’emploient vos futurs clients lorsqu’ils recherchent des produits ou services similaires à ceux proposés par votre entreprise.

Rédigez vos meta-descriptions et balises titres en conséquence !

Nous avons vu ensemble quelques nouvelles tendances du SEO : en revanche une chose ne change pas, c’est l’importance accordée à la qualité de votre contenu ! La bonne rédaction de vos articles ainsi que la rédaction des balises meta-title et meta-description restent vitale.Continuez à produire régulièrement du contenu pertinent et intéressant qui saura engager vos visiteurs. Nous espérons que cet article vous a plu et fera de vous le bon élève du SEO. Car vous l’avez compris, en 2019, il faudra toujours optimiser son référencement !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *