Contrairement à une idée largement répandue, un site Web seul n’est pas suffisant pour trouver des clients sur Internet. Si les étapes indispensables n’ont pas été franchies, un site, aussi beau soit-il, ne sera qu’une simple vitrine qui n’attirera que les visiteurs qui connaissent déjà son adresse. Autant dire qu’il sera parfaitement inutile dans l’acquisition de nouveaux clients. Alors, comment trouver des clients avec un site Web ? Comment faire de votre site un canal d’acquisition efficace ? Quelles sont les actions à mener pour faire d’un site Web, une véritable cash-machine ?

Une réalité : le Web, c’est bien moins fréquenté que le désert !

Fin 2016, Google avait déjà référencé 130.000 milliards de pages Web ! A la même époque, il y avait environ 4 milliards d’internautes dans le monde. Si on se livre à un calcul simple, on peut connaître la densité de visiteurs par page. Ne cherchez pas, on obtient un résultat plus de 100 fois inférieur à la densité de population du Sahara !

On imagine le Net comme le métro à 18h00, que nenni. Il est bien moins peuplé que le désert d’Afrique du Nord.

Qu’est-ce que cela veut dire ? Rien de plus qu’un site Web planté au milieu d’Internet aura une efficacité cent fois moindre à… celle d’une affiche plantée en plein milieu du désert ! Et la beauté de ladite affiche ne pourra pas faire grand-chose pour améliorer son efficacité si personne ne la voit.

Alors, comment trouver des clients avec un site Web ?

C’est simple, expliqué partout et personne, du moins très peu de monde, ne suit ces explications. Pourtant, elles sont données par Google lui-même ! Mais pourquoi personne n’écoute ? Me demanderez-vous. Probablement à cause de ce que nous nommons le Vanity Metric, cette attitude qui fait qu’on préfère avoir un site Web très beau et très cher plutôt qu’un site Web qui rapporte. Une étrangeté humaine sur laquelle surfent de nombreuses agences Web, ce qui n’arrange rien. Bref, nous reparlerons plus tard de ce Vanity Metric. Pour le moment, revenons à nos moutons.

Pour commencer, il faut un hébergement sérieux

Si OVH est aussi populaire auprès des petites entreprises, c’est qu’OVH propose des tarifs très peu chers. Mais la contre-partie de cette politique, ce sont des serveurs souvent sous-dimensionnés et toujours partagés (on dit mutualisés, c’est mieux). Bien sûr, OVH est tout à fait capable de faire bien mieux, avec des serveurs super-performants, mais pas à des tarifs du même ordre. Ce qui est normal.

Malheureusement, ces hébergements low-cost, extrêmement répandus, ne permettent pas de répondre aux exigences de qualité imposées par Google. Nous avons là un premier écueil, une première cause génératrice d’échecs et de déceptions.

Sans un bon hébergement, pas de référencement. Sans référencement, pas de trafic. Et sans trafic, pas de client.

ASTUCE N° 1 POUR CAPTER DES CLIENTS SUR LE WEB : OPTEZ POUR UN HÉBERGEMENT PROFESSIONNEL !

Ensuite, il faut du contenu captivant

L’autre problème que l’on rencontre dans plus de 90% des cas, c’est le syndrome du site vide. Alors, les excuses sont nombreuses et compréhensibles. “Je n’ai pas le temps”, “Je ne sais pas quoi dire”, “Ce n’est pas mon métier”… Je le disais, ces excuses sont tout à fait justifiées car elles sont toutes vraies.

Pourtant, mettez-vous à la place des internautes. Vous n’avez pas beaucoup d’efforts à faire : vous-même, vous êtes un internaute (vous lisez cet article, non  ?). Qu’est-ce qui vous a amené ici ? Pourquoi lisez-vous ces lignes ? Simplement parce qu’elles répondent à l’une de vos attentes. On appelle ces attentes, des intentions. Nous en reparlerons en détails car vous devez impérativement connaître celles de vos prospects.

Donc, pour attirer des lecteurs sur votre site, lecteurs qui peuvent devenir des clients, vous devez répondre à leurs intentions en leur offrant de la connaissance au travers de contenus captivants.

Mais quelle quantité de contenus faut-il publier ? Combien de pages ? Les statistiques mondiales nous informent qu’un site génère des clients lorsque le nombre de pages publiées est supérieur à une valeur comprise entre 100 et 150, selon les secteurs d’activités. Et, en moyenne, nous constatons que le site Internet d’une TPE ou d’une PME ne propose qu’une dizaine de pages… on est bien loin du compte !

Et Google dans tout ça ? Eh bien, sans rien a référencer, Google ne référence pas. Je pense que cet argument conclue le paragraphe !

ASTUCE N° 2 POUR TROUVER DES CLIENTS SUR LE WEB : PUBLIEZ DES CONTENUS QUI RÉPONDRONT AUX ATTENTES DE VOS PROSPECTS !

Pour finir, il faut travailler la notoriété

Google a construit son hégémonie sur un concept qui nous paraît simple aujourd’hui mais qui était révolutionnaire à l’époque. Le moteur avait pour ambition d’indexer toutes les pages Web d’Internet et de les classer en fonction du nombre de liens entrants qu’elles recevaient. Pour Google, ce nombre de liens est significatif de la notoriété d’une page. Plus il y en a, plus la page est connue. Plus elle est connue et citée, plus on peut imaginer qu’elle est pertinente.

Rappelons qu’un lien entrant est un lien hypertexte présent sur un autre site et qui pointe vers le site cible qui voit ainsi sa notoriété augmenter.

Et pourtant, qui parmi vous, chers lecteurs, a déjà travaillé les liens entrants de ses pages Web ? Si je me réfère à mes statistiques internes : personne ! (Enfin, personne parmi ceux qui ne sont pas mes clients).

ASTUCE N° 3 POUR CAPTER DES CLIENTS SUR LE WEB : ADOPTEZ UNE STRATÉGIE DE NETLINKING EFFICACE

Et si on ne suit pas ces 3 règles, que se passe-t-il ?

Rien, absolument rien ! Vous voilà prévenus.

C’est à ce moment précis, que je vous parle d’Adwords, la régie publicitaire de Google.

ASTUCE N° 4 POUR CAPTER DES CLIENTS SUR LE WEB : SI VOUS NE POUVEZ PRODUIRE SUFFISAMMENT DE CONTENUS, OPTEZ POUR ADWORDS !

En conclusion, pour gagner des clients, il faut…

En référencement naturel

  • héberger le site sur un serveur performant;
  • publier du contenu attractif et intéressant sur le site;
  • améliorer la notoriété du site en obtenant des liens entrants d’autres sites.

En référencement payant

  • faire des campagnes de publicités en ligne (Adwords, bing ads).

 

A lire :

 

Je veux être aidé pour référencer mon site Web >>>
Patrick DUHAUT

Expert e-business depuis 1993.
Électronicien de formation, puis informaticien depuis 1980, j’aime la technologie. C’est donc tout naturellement que j’ai consacré mon activité professionnelle au Web dès ses premiers pas.
Pendant ces nombreuses années, j’ai créé et monétisé des centaines de sites pour mon compte ou celui d’autres entreprises.
Au fil du temps et des expériences, je suis devenu un growth hacker.
Aujourd’hui, j’aime partager et transférer mon savoir aux chefs d’entreprises désireux de réussir dans ce nouveau monde numérique. Mais, je continue à passer des heures devant mon clavier à mettre en oeuvre ce que je préconise pour leur permettre de constater très concrètement les bénéfices d’un bon webmarketing !