Blog du e-business

Comment améliorer les taux de conversion de votre commerce électronique ?

Créer une entreprise de commerce électronique n’est pas très difficile. Si vous doutez de l’exactitude de cette affirmation, peut-être n’avez-vous pas vu les statistiques montrant qu’il existe entre 12 et 24 millions de sites de commerce électronique dans le monde. Ce qui n’est pas facile, c’est d’inciter les internautes à visiter votre site de commerce électronique et à ne le quitter qu’après avoir effectué un achat ou répondu positivement à votre appel à l’action.

Sur les 12 à 24 millions de sites web de commerce électronique, moins de dix pour cent réalisent un chiffre d’affaires supérieur à 1.000 euros par an. Si vous considérez que les taux de conversion du commerce électronique sont, en moyenne, de 2,22 %, il devient clair que le commerce électronique présente à la fois un défi et un potentiel. Mais comment améliorer le taux de conversion d’un site de commerce électronique ?

Si vous faites partie des propriétaires d’un e-commerce qui luttent pour augmenter les taux de conversion, cet article est fait pour vous. Nous allons nous concentrer sur la façon d’améliorer les taux de conversion de votre commerce électronique et en augmenter les profits générés.

Qu’est-ce qu’un taux de conversion ?

De nombreuses personnes disposant d’une connexion Internet passent leur temps à chercher des articles à acheter en ligne. En général, avant qu’une personne ne se décide à acheter quelque chose, elle a déjà visité de nombreux sites Web. Quel que soit le site sur lequel cette personne achète, il a réussi à la convertir en client.

Le taux de conversion désigne la proportion de personnes qui visitent un site Web et qui finissent par devenir des clients. Par conséquent, augmenter votre taux de conversion signifie que davantage de personnes achètent les produits que vous vendez dans votre boutique en ligne sans pour autant en augmenter le trafic. Il s’agit de qualifier le trafic reçu par votre site.

Même si beaucoup de gens pensent que le taux de conversion désigne un achat, l’idée de taux de conversion peut être étendue à d’autres actions.

Certaines des actions d’un visiteur de site Web qui peuvent être enregistrées comme une conversion :

  • S’inscrire pour recevoir des e-mails
  • Ajout d’articles à une liste de souhaits
  • Partage de médias sociaux

On parle alors de micro-conversions. Il s’agit des actions que fait un internaute avant de procéder à la conversion finale. Cette conversion finale peut être l’achat, une demande d’un devis ou d’un rendez-vous.

Pour mesurer ce taux de conversion, il est bien entendu indispensable de mettre en place des outils de tracking avancé.

Calcul du taux de conversion

Le taux de conversion peut être calculé en enregistrant simplement le nombre de visiteurs sur votre site de commerce électronique et le nombre de visiteurs qui effectuent l’action que vous qualifiez de conversion. Divisez le nombre de visiteurs qui convertissent par le nombre total de visiteurs et multipliez la réponse par 100. Le chiffre que vous obtenez est votre taux de conversion.

Par exemple, si votre site génère une vente, ou une demande de devis, pour 100 visiteurs, votre taux de conversion est de 1%.

Pour avoir une idée du taux de conversion que vous devez cibler, vous devez savoir ce qu’est un taux de conversion raisonnable. Selon BigCommerce.com, “Même si vous faites tout correctement, vous pouvez vous attendre à remporter la vente dans environ 2 % des cas.”

Nonobstant l’avis de BigCommerce.com selon lequel même si vous faites tout correctement, vous pouvez vous attendre à un taux de conversion d’environ 2 %, la société de publicité en ligne WordStream.com rapporte que les 10 % de sites de commerce électronique les plus performants atteignent des taux de conversion moyens de 11,45 %.

Il y a donc de la marge !

SECRETS DE WEBMASTERS

Recevez nos trucs et astuces pour booster votre business digital.

Des conseils et des outils

Régulièrement, nous publions des articles qui vont vous aider à mieux comprendre comment acquérir de nouveaux clients grâce aux outils numériques (Web, réseaux sociaux, Email marketing).
    Exploitation des données exclusivement à des fins commerciales qui peuvent découler de la demande de contact. En soumettant ce formulaire, j'accepte que les informations saisies soient exploitées dans le cadre de la demande de devis ou d'informations complémentaires.
  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

Améliorer les taux de conversion de votre commerce électronique

Chaque personne qui visite votre site Web est sur le point de devenir un client payant. Vous pouvez faire beaucoup pour vous assurer que ces personnes se convertissent réellement en clients. Examinons certaines des actions que vous pouvez mettre en œuvre pour y parvenir.

Démontrez la qualité de vos produits

Lorsque les gens font des achats en ligne, ils ne peuvent pas voir les produits physiques qu’ils sont sur le point d’acheter. Il vous incombe donc de veiller à ce qu’ils aient la meilleure impression possible des produits qu’ils cherchent à acheter.

Pour aider vos clients potentiels à visualiser les produits que vous proposez, vous devrez investir dans des images et des vidéos de qualité. Vous devrez également fournir autant de détails que possible sur le produit. Par exemple, si vous vendez du mobilier de bureau, fournissez des détails sur la longueur, la hauteur et la largeur du bureau que vous vendez. Expliquez les matériaux utilisés. Décrivez les processus de contrôle qualité mis en œuvre, etc… Soyez le plus exhaustif possible dans la prescription de chaque produit.

Montrez que votre magasin de commerce électronique est sûr

Pour un site de commerce électronique, la sécurité est la caractéristique la plus cruciale. Les gens ne veulent pas entrer les informations de leur carte de crédit sur un site web qui n’inspire pas confiance.

Le site doit être rapide, clair et facile à utiliser.

Les clients potentiels ne sont pas les seuls à devoir s’inquiéter de la sécurité, vous aussi. Si votre entreprise devait mettre en péril la sécurité de ses clients, votre réputation en pâtirait.

Pour démontrer la sécurité de votre site web, montrez que vous utilisez une plateforme de commerce électronique réputée. Assurez-vous également que le service d’hébergement Web que vous utilisez intègre des fonctions de sécurité. Indiquez aux clients potentiels de votre site de commerce électronique les mesures que vous avez mises en place pour renforcer leur sécurité.

La meilleure façon de montrer aux clients que vous vous souciez de leur sécurité est d’utiliser une passerelle de paiement reconnue. Une passerelle de paiement traite les paiements pour le compte d’une boutique en ligne. L’avantage de ces services est qu’ils sont de grande taille et disposent des ressources nécessaires pour garantir la sécurité des données des clients, particulièrement selon les recommandations RGPD.

Simplifiez votre site Web

Nous conseillons aux propriétaires de boutiques en ligne de veiller à ce que leurs sites Web soient simples et comportent un appel à l’action clair. Vous devez vous assurer que les acheteurs peuvent facilement naviguer sur votre site pour trouver ce qu’ils recherchent rapidement.

Si votre catalogue de produits ne se trouve pas directement sur la page d’accueil de votre site, ajoutez un bouton bien visible “Acheter maintenant” ou “Commencer à acheter” qui conduit les internautes vers les pages où sont présentés vos produits.

Il est également essentiel de s’assurer que votre site web ne présente pas un taux élevé d’erreurs et qu’il soit rapide. L’institut Baymard, un cabinet de recherche qui mène des études à grande échelle sur l’expérience des utilisateurs en ligne, rapporte que 12 % des acheteurs en ligne qui abandonnent leur panier le font à cause d’erreurs, de plantages ou de lenteurs du site Web.

Simplifiez le processus de paiement

Nirav Sheth, créateur d’un logiciel de paiement connu sous le nom de “Awesome Checkout”, déclare que “si les acheteurs se sont engagés à acheter un produit, votre travail consiste à les faire passer à la caisse aussi rapidement que possible“. Il ajoute : “Pour ce faire, demandez-leur le moins possible.”

Les conclusions d’une enquête de l’Institut Baymard soutiennent l’idée que vous devez rendre le processus de passage en caisse aussi fluide que possible. L’institut de recherche rapporte que 24 % des personnes interrogées ont indiqué avoir abandonné leur panier parce que le site leur demandait de créer un compte, et 18 % n’ont pas terminé l’achat parce que le processus de paiement était trop long et compliqué.

Pour que le processus de paiement soit fluide, il est possible d’utiliser un logiciel de paiement qui utilise des algorithmes capables de déterminer certaines informations de base, comme le type de carte de crédit, sans demander au client de les remplir, comme par exemple, Paypal.

Ayez une politique de retour ou de garantie claire

Les clients en ligne retournent entre 15 et 40 % des produits qu’ils achètent. Cela explique pourquoi certaines personnes hésitent à acheter sur des sites de commerce électronique qui n’ont pas de politique de retour ou de garantie explicite.

Les clients veulent avoir la garantie de pouvoir retourner rapidement les articles qui ne leur plaisent pas. Il est important de tenir les promesses que vous faites, car les clients écriront des critiques cinglantes si vous tardez à honorer vos promesses.

Soyez une entreprise honnête

D’après les conseils ci-dessus, il est clair que les entreprises de commerce électronique qui souhaitent augmenter leurs taux de conversion doivent démontrer qu’elles sont des entreprises honnêtes et légitimes. Non seulement ces entreprises obtiendront des clients réguliers, mais elles obtiendront aussi régulièrement de bonnes critiques qui attireront et conforteront de nouveaux clients.

Il est donc indispensable de travailler sur la notoriété de la marque que le site représente via les avis clients, les réseaux sociaux, etc…

Source : How To Improve Your E-commerce Conversion Rates

Patrick DUHAUT

Patrick DUHAUT

Professionnel du Web depuis 1993. Électronicien de formation, puis informaticien depuis 1980, j'aime la technologie. C'est donc tout naturellement que j'ai consacré mon activité professionnelle au Web dès ses premiers pas. Pendant ces nombreuses années, j'ai créé et monétisé des centaines de sites pour mon compte ou celui d'autres entreprises. Au fil du temps et des expériences, je suis devenu data-marketeur et growth-hacker. Aujourd'hui, j'aime partager et transférer mon savoir aux chefs d'entreprises désireux de réussir dans ce nouveau monde numérique. Mais, je continue à passer des heures devant mon clavier à mettre en oeuvre ce que je préconise pour leur permettre de constater très concrètement les bénéfices d'un bon webmarketing ! Car pour moi, Internet n'a d'intérêt pour une entreprise que s'il lui sert à améliorer sa croissance...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Prêt.e pour en découvrir plus ?

Inscrivez-vous à notre newsletter
    Exploitation des données exclusivement à des fins commerciales qui peuvent découler de la demande de contact. En soumettant ce formulaire, j'accepte que les informations saisies soient exploitées dans le cadre de la demande de devis ou d'informations complémentaires.